Vidéosurveillance : la ville de Monthey n'est toujours pas en règle !

Une cinquantaine de caméras de surveillance publiques scrutent Monthey en permanence. C'est notre enquête menée en 2015 qui le révélait. A l'époque, la ville ne possédait aucun règlement communal sur le vidéosurveillance. On frôlait l'illégalité. Le règlement est entré en vigueur en juin 2016, après un long débat au conseil général

Les deux webcams de la Place Centrale ne sont pas signalées et les images conservées au delà de la période légale.

Les deux webcams de la Place Centrale ne sont pas signalées et les images conservées au delà de la période légale.

A Monthey, trois points de la LIPDA (loi cantonale sur la transparence et la protection des données) ne sont pas respectés. Certaines caméras ne sont pas signalées. Le numéro de téléphone du détenteur du fichier n'est jamais mentionné sur les panneaux. Plus grave, certaines images sont conservées au delà de la période légale et publiées sur Internet ! Le préposé cantonal l'a reconnu sur le compteTwitter du Monthey Blog

Les webcams sont installées sur un bâtiment privé. Le site web officiel de Monthey les diffuse 24/24h, sans flouter ni les visages, ni les plaques minéralogiques. Des images archivées depuis 2015 sur un serveur privé ! A savoir enfin que tout un chacun peur consulter à sa guise ces images d'archives sur un site web privé basé hors de Suisse. La conservation de ces images au delà de quatre jours nous semble totalement illégale.

Images webcam d'archives publiées illégalement sur le site Internet www.lookr.com

Images webcam d'archives publiées illégalement sur le site Internet www.lookr.com

Nous avons lancé le débat sur la page Facebook du Monthey Blog. Nos followers se sont déchaînés. La plupart des commentaires ne vont pas du tout dans notre sens. Il est intéressant de noter à quel point la population se fiche du ... fichage ! 

La commune de Monthey publie 24/24h des images de vidéosurveillance sur son site web http://bit.ly/2jsOAnN Est-ce bien...

Publié par Monthey sur jeudi 19 janvier 2017

Nous avons interpellé le préposé cantonal à la protection des données. Ses recommandations sont attendues avec impatience. Maintenant, si vous doutez encore de l'importance de la protection des données, allez vite faire un tour sur DATAK ! L'excellent jeu développé, en ligne, par la RTS. Bien fichu, gratuit et drôle.

Capture d'écran du jeu en ligne DATAK, lancé par la RTS en décembre 2016.

Capture d'écran du jeu en ligne DATAK, lancé par la RTS en décembre 2016.

Et vous, que pensez-vous de tout ça ?

Votre avis nous intéresse ! Exprimez-vous !

Retour à l'accueil